OPLGO communique avec ses adhérents

Si vous êtes adhérent OPLGO et que vous n’avez pas reçu ce mail, envoyez votre adresse mail à contact@oplgo.fr afin d’être informés régulièrement.

mail aux Adhérents OPLGO 

« pour ceux qui seraient tentés de croire que….
…les OP sont peu utiles! »

Depuis plusieurs mois, la tension monte. Pourtant Lactalis achète un peu mieux le lait en 2017 comparé à ses concurrents directs, c’est pourquoi les coopératives laitières ont été « visitées ».
Régulièrement, sans montrer les dents OPLGO agit, propose, travaille :

  • Proposition à Lactalis d’un prix à 340€/1000 litres (38/32 soit 355€ 41/33)pour Juillet et Août afin que les producteurs soient rémunérés au juste prix
  • Proposition de revaloriser la matière grasse au producteur afin de palier à la pénurie de beurre
  • Mise en place d’une stratégie de communication commune entre producteurs et Lactalis vers la distribution et les consommateurs, afin que Lactalis cesse de perdre des parts de marché au profit des coopératives qui ne paient pas plus leurs producteurs
  • Sauver les volumes contractuels par la valorisation des produits Lactel, afin que Lactalis cesse de conforter ses marges sur le seul achat du lait au producteur

La stratégie de Lactalis étant différente que celle de ses concurrents, l’entreprise nous a annoncé le 13 juillet une tendance à 320€ (38/32), puis une augmentation de 10€ en Août et Septembre, même si ce n’est pas vraiment de la négociation avec  OPLGO, puisqu’aucun de nos arguments n’ont été retenus… Cependant, Lactalis mise clairement sur un 4è trimestre 2017 meilleur.
Plutôt que vous leurrer sur une surenchère en juillet, nous vous proposons d’être vigilants quant aux évolutions des mois à venir.
Nous assistons CLAIREMENT à

  • une baisse de collecte,
  • une pénurie de beurre,
  • une annonce de la GMS d’augmenter les prix pour les producteurs

Si demain Lactalis ne respecte pas ses engagements à tenir un prix du lait acceptable en T4 (c’est-à-dire plus élevé que chacun des autres trimestres 2017),  Soyez prêts, adhérents OPLGO à montrer que les producteurs peuvent perturber une entreprise sans bloquer les usines, sans manifester, mais tous solidaires dans nos idées.
Nous rappellerons ainsi  à notre client que

  • des engagements, ça se tient,
  • nous sommes des producteurs compétents, fidèles qui méritent le respect,
  • qu’un partenariat réussi se travaille équitablement entre deux parties.

Les temps ont changé, le système doit évoluer, les producteurs de lait sont des chefs d’entreprise responsables et compétents, capables de se représenter dignement au sein de la filière, grâce à une OP* qui fait AVEC eux et pas seulement POUR eux.

*Organisation de Producteurs