LE TRANSFERT DE VOLUMES : Délai d’adhésion à respecter

POUR QUE CE SOIT BIEN CLAIR…

OPLGO est la seule OP à avoir signé un accord avec l’entreprise Lactalis sur le transfert des volumes contractuels.

Les dossiers de transferts ne passent pas en commission il s’agit de transferts de gré à gré entre producteurs, OPLGO et Lactalis travaillent de concert pour vérifier que les critères de transfert soient respectés par tous.

Cette vérification nécessite un minimum de temps avant que Lactalis n’envoie au(x) preneur(s) des avenants au contrat.

Afin de fluidifier les transferts de volumes OPLGO incite les cédants et les preneurs à anticiper leurs projets.

Le cédant doit être producteur de lait effectif.

Un délai de deux mois entre l’adhésion et le transfert devra être respecté : en effet, l’adhésion du (des) preneur(s) doit être enregistrée avant l’envoi des documents de transfert.

Nous invitons les preneurs à s’assurer que le cédant a bien signé son contrat et que la notification de volume contractuel correspond bien au volume transmis avant signature dudit document.

Nous rappelons que les documents de transferts doivent être envoyés à OPLGO (chez Christine Lairy, 806 Villeneuve 35130 Rannée) ; OPLGO se charge de transmettre ces documents à l’entreprise Lactalis. Les dossiers de transfert de volumes contractuels ne passant pas par OPLGO ne seront pas traités.

N’hésitez pas à remplir toutes les informations et à écrire lisiblement sur les différents documents.

Vous pouvez vous renseigner auprès de différents acteurs : OPLGO, techniciens Lactalis, Centres comptables, banques qui peuvent vous accompagner dans vos démarches. Quels que soient les conseils que vous ayez reçus, la marche à suivre pour effectuer un transfert de volume contractuel reste celle décrite à la page « comment ça marche » complétée par ci-dessus.