LAITS DIFFERENCIES : UNE BONNE AFFAIRE?

Vous engager individuellement pour produire des laits différenciés peut vous coûter cher

Vous êtes nombreux à nous contacter parce que vous êtes sollicités par LACTALIS qui vous propose des contrats pour des laits différenciés.

OPLGO vous met en garde.

Se battre d’abord pour la rémunération de la qualité

Aujourd’hui nous œuvrons pour faire reconnaître la qualité de notre lait sortie ferme pour qu’il soit payé au juste prix, rémunérateur. C’est tout l’objet des négociations en cours avec notre industriel à qui nous avons proposé une formule de prix qui tient compte de la rentabilité de nos exploitations et pas seulement de nos coûts de production.
L’industriel, de son côté, sollicité par la grande distribution pour commercialiser des produits alimentaires répondant aux attentes sociétales, n’a pas anticipé l’évolution de nos coûts de production liés à l’application de ce nouveau cahier des charges (Vlog).

Un risque de coûts de production majorés, des contraintes d’élevage en plus

Un exemple : vous signez pour un lait sans OGM. Vous devrez alors mettre en place des moyens de production qui vont selon toute évidence entraîner des coûts.
Alors, tant que notre lait ne sera pas bien rémunéré, ne nous soucions pas de cette volonté de montée en gamme qui ne nous est pas favorable.
Entre la rémunération et les contraintes d’élevage  supplémentaires qui vous sont imposées, pensez-vous vraiment que votre lait vous sera mieux payé ? Pourrez-vous faire machine arrière ? A quelles conditions ? l’avenant au contrat est-il conforme à la future loi EGA* ?

Faites confiance à l’OPLGO et à une négociation collective

L’OPLGO est en train d’étudier ces questions dans une réflexion collective, pour faire en sorte aussi que ces laits différenciés ne deviennent, à terme, des laits standards.

Autant de raisons de faire confiance à votre OP.
Gardons une vision et une action collectives. Ensemble nous sommes plus forts pour défendre les intérêts des producteurs, faire valoir la qualité de vos productions et assurer la pérennité des exploitations.
Jouons collectifs !
*si vous avez des doutes, contactez OPLGO (contact@oplgo.fr)