Categorie Le lait en France

Le second semestre 2017 s’annonce dans un contexte beaucoup plus favorable

« Les craintes d’une forte reprise de la production laitière s’estompent progressivement. Le marché de la matière grasse devrait rester déficitaire pendant toute l’année 2017 », explique Benoît Rouyer, économiste à l’interprofession laitière, dans sa note de conjoncture mensuelle publiée fin avril.

« Le second semestre 2017 s’annonce dans un contexte beaucoup plus favorable. Mais l’importance des stocks de poudre de lait écrémé empêchera les prix de se redresser de manière significative. »

En fait, le prix du beurre continue sa flambée tandis que celui de la poudre de lait écrémé revient au niveau de prix d’intervention. « Le stock public de 350 000 tonnes de poudre de lait écrémé place les acheteurs dans une position attentiste et freine les échanges internationaux », poursuit-il.

Pourtant l’équilibre entre l’offre et la demande à l’échelle mondiale s’est nettement amélioré depuis l’été 2016. « La production laitière diminue non seulement en Europe, mais aussi en Australie et en Nouvelle-Zélande, confirme l’expert. Les Etats-Unis et la croissance ininterrompue de leur production font figure d’exception. »

Après une baisse sensible de la production pendant l’automne et l’hiver, la collecte française s’est redressée au mois de mars. « Le manque d’eau et la période de froid de ces dernières semaines devraient raboter le pic printanier de collecte. »

prévisions au 2è semestre 2017 source : web agri

Lire la suite

Prix du lait en Mai 2017

Le prix du lait payé au producteur par Lactalis en Mai 2017, sera de

302.34 en Bretagne Pays de Loire

298.26 en Normandie

PRIX DE BASE A 38/32

Lire la suite

On n’est pas à une provocation près…

article du FIGARO 19 mars 2017 les industriels laitiers

Lire la suite

Lactalis : l’OPLGO appelle à la rejoindre

L’organisation de producteurs Lactalis Grand Ouest appelle à son tour les non-adhérents à se rallier à eux pour bénéficier d’une négociation cadrée.

Avec 1 500 adhérents, l’OPGLO est l’une des plus importantes organisations de producteurs parmi celles qui fournissent le géant Lactalis, toujours en négociation tendue avec ses 12 000 producteurs laitiers, dont la moitié n’adhère à aucune des dixsept organisations de producteurs (OP) agréées. Elle prévient que ses adhérents« ne recevront pas d’avenant au contrat début avril » . Seuls les non-adhérents ou non-signataires du premier contrat en reçoivent. Pour ces deux catégories,« il y a trois possibilités : signer en l’état ; ne pas signer et le contrat 1 sera reconduit ; ne pas signer et rejoindre l’OP, habilitée à négocier avec Lactalis un contrat-cadre » traitant modalités de production, de livraison, de gestion des volumes. C’est à l’issue de la signature entre l’OP et Lactalis que les adhérents recevront un contrat individuel. L’OPLGO rappelle que depuis la contractualisation obligatoire en 2011, puis la fin des quotas en avril 2015, elle a négocié avec Lactalis« la cessibilité des contrats de gré à gré permettant une restructuration en douceur et l’optimisation des outils de production de milliers de producteurs » . La défense de cette cessibilité des contrats par OPLGO au sein de la Loi Sapin II« est une reconnaissance de la valeur des débouchés des produits générés sur l’exploitation agricole. »

L’OP organise des réunions d’information ce mois-ci. Tél. 06 87 24 18 24, contact@oplgo.fr
SOURCE : OUEST FRANCE 

Article issu de l’édition de Orne du mardi 4 avril 2017
Lire la suite

OPLGO rencontre les adhérents

Deux réunions se sont déjà déroulées avec en tout une soixantaine de producteurs présents.

Suite à un bref historique OPLGO, nous sommes entrés dans le vif du sujet : les valeurs OPLGO appliquées au quotidien des années 2016 et 2017.

C’est très naturellement que nous abordons les sujets des contrats (individuel et cadre).

Des producteurs intéressés, inquietés par la conjoncture et l’année 2017 qui s’annonce encore difficile.

C’est au cours de ces réunions que nous aurions aimé annoncer un prix du lait meilleur au moins pour Avril 2017, mais les négociations ont abouti en-deça de nos espérances, car en dessous des indicateurs. Considérons que Lactalis rate encore une fois l’occasion de bien se placer pour ses producteurs, car capable d’être le fer de lance de toute la filière laitière française.

Prix AVRIL 2017 à 38/32

Normandie 297.83/1000 litres

Bretagne Pays de Loire 301.83 / 1000 litres

le 27 Mars 2017 Villaines La Juhel (53)
Le 29 Mars 2017 Moutiers (35)

 

Lire la suite

Modification prix de décade

Sur les livraisons de lait de Mars 2017, le prix de la 1ère décade sera basé sur un lait à 41 de TB et 33 de TP (jusqu’à aujourd’hui, le prix de décade était basé sur 38/32). Cette décision de Lactalis permet un complément de trésorerie sur la 1ère décade, la facture mensuelle sera, elle, basée sur les taux réels du mois.

La méthode de calcul du prix selon composition et qualité reste indexée sur la grille interprofessionnelle.

Lire la suite

PRIX DU LAIT MARS 2017

Après l’octroi, par l’entreprise, d’un ajustement conjoncturel de 8€ le prix définitif de mars 2017 sont de

 

Bretagne Pays de Loire : 305.43€

Basse Normandie : 301.35€

Attention, sur la facture de lait de mars 2017, la 1ère décade sera payée à des taux 41/33 (au lieu de 38/32 habituellement) ce qui correspond à un complément de trésorerie de 14.40€ pour Bretagne PDL, et +14.28€ pour basse normandie

Lire la suite

AG DOMFRONT

Un résumé de la journée

Rapport moral 2017 AG de Domfront

 

-Chèrs collègues

2016 sera une année qui restera à jamais marquée dans nos mémoires

  • Tout d’abord une météo atypique qui a laissé des traces sur nos rendements et dans nos stocks avec une qualité et des quantités très hétérogènes
  • Des cours de la viande et des céréales au plus bas
  • -Un prix du lait bien en-dessous de nos coûts de production, entrainant une dégradation de nos trésoreries comme jamais, nous producteurs de lait, n’avons connu.
  • Le résultat et notre revenu sont souvent proches de zéro quand ils ne sont pas négatifs.

A qui la faute ?

Lire la suite

LISEZ LE RAPPORT MORAL DU PRESIDENT OPLGO

Ce rapport moral montre non seulement que, malheureusement les prévisions 2015 de OPLGO se sont avérées  justes, mais surtout, l’actualité le prouve, les idées OPLGO sont avant-gardistes car en phase avec le terrain, ses adhérents et la filière laitière.

Bagnoles de l’Orne, le 23 février 2017

Mesdames, Messieurs,

Il y a un an, presque jour pour jour, nous nous étions retrouvés lors de la journée OPLGO pour faire le bilan d’une année 2015 très difficile.

J’aurais aimé que 2016 nous permette de sortir de la crise laitière dans laquelle nous nous trouvons et que ce soit une année de redressement économique pour nos exploitations.Il n’en a malheureusement rien été et nous rencontrons sur le terrain toujours plus d’hommes et de femmes fatigués voire désabusés !

Lire la suite

AIDE A LA TRESORERIE

Comme je vous l’avais annoncé en novembre dernier, il faut être adhérent à une OP lait pour bénéficier des aides France Agrimer. C’est à cette époque que OPLGO a transmis les listings de ses adhérents à France Agrimer.

Lire la suite